Anki
Technologies

Anki: Révisez efficacement, Retenez durablement

Vous avez aimé? Faites-en profiter votre entourage!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aujourd’hui pas de grand discours philosophique sur l’apprentissage des langues. Je vous explique pourquoi et comment utiliser Anki pour réviser. Ça marche pour les phrases, la grammaire, le vocabulaire, et vraiment tout ce qui nécessite d’être révisé régulièrement, au-delà des langues. Bien sûr ça ne remplace pas tous les aspects de l’apprentissage d’une langue, mais Anki est un excellent compagnon de route.

Anki, à quoi ça sert et comment ça marche

Derrière ce simple nom se cache un outil puissant pour la répétition espacée. Développé et disponible gratuitement, Anki est devenu LA référence pour toutes les révisions.

La répétition espacée, quèsaco ?

(et non pas kezako; Madame Larousse nous informe que c’est un mot provençal!)

J’abordais déjà ce sujet dans cet article, et pour paraphraser Wikipédia: “La répétition espacée est une technique d’apprentissage qui consiste à se faire interroger (ou s’auto-interroger) d’autant moins souvent qu’on maîtrise la question.”

Ça veut dire qu’au lieu de revoir du vocabulaire de façon linéaire, en commençant par le début d’une liste à chaque fois, vous allez revoir souvent ce que vous avez du mal à retenir, et espacer de plus en plus le vocabulaire facile. Et c’est particulièrement intéressant pour les langues car si au début vous allez apprendre à dire bonjour, merci, au revoir, et quelques verbes de base comme être, avoir, manger, lire, il arrivera vite un moment où vous n’aurez plus envie que ces mots simples viennent encombrer vos séances de révision.

Rien de tel qu’un bon graphique pour illustrer tout ça.

anki

C’est là qu’Anki intervient.

Comment Anki peut vous aider

Utilisable pour n’importe quelle discipline (donc si vous êtes étudiant en biologie ou que vous voulez devenir guide touristique ça marche aussi), Anki gère vos révisions et l’espacement des cartes de révision pour vous.

Comme dans tout apprentissage, il y a le côté pas drôle de la préparation. Ici il s’agit de créer vos cartes de révision.

Pour ça je vous conseille vivement de ne jamais remettre au lendemain, mais plutôt de finir votre session par ça.

  • Vous étudiez, vous notez les nouveaux mots et la grammaire qui vous semblent importants à retenir.
  • Ça peut être juste noté dans votre tête si c’est déjà écrit dans un livre, pas la peine de faire le boulot 36 fois!
  • Et à la fin, avant de fermer vos cahiers, vous repassez toutes les pages et notes avec votre application Anki sous la main.

Au moment de réviser, Anki va vous présenter une carte. Vous essayez d’y répondre et après avoir affiché la réponse correcte, vous décidez vous-même de sa difficulté. En gros vous dites à Anki “C’est facile, pas besoin de me le demander trop souvent”, ou “Je n’avais pas la bonne réponse, représente-moi cette carte rapidement”.

Petit exemple

Anki
Interface Ankidroid

J’aime bien classer mes cartes de révision par unités quand il s’agit de mon livre, comme ça je sais que la difficulté du vocabulaire et de la grammaire évoluent. Plus facile donc de choisir le “paquet de cartes” à réviser.

Les trois nombres en couleurs en haut sont:

  • Bleu: cartes jamais vues
  • Rouge: cartes à réviser
  • Vert: cartes à revoir

Ces chiffres sont aussi visibles dans la listes des paquets de cartes, ce qui peut aider à choisir quel paquet réviser.

Ensuite, la question et la réponse. Comme vous pouvez le voir j’ai fait très simple car je ne veux pas y passer trop de temps, au risque de me décourager et ne pas faire toutes les cartes prévues. Mais si ça vous dit, vous pouvez ajouter des images et des enregistrements sonores selon ce qui vous parle le plus

Une fois la réponse affichée, Anki propose 4 choix que l’on pourrait interpréter comme ça:

  • Vous n’avez pas trouvé la réponse, donc a revoir dans cette même séance de révision
  • Vous avez trouvé la réponse ou presque (pas exactement le bon mot, une erreur de conjugaison ou d’orthographe etc), à refaire bientôt
  • Vous avez trouvé la réponse, mais ça vaut le coup d’y revenir pour ne pas oublier
  • Concept acquit, pas la peine de perdre du temps là dessus.

Pour chacun de ces choix, Anki vous informe de quand la carte réapparaitra, ce qui peut aider à choisir la répétition.

Dans mon exemple, il s’agit du deuxième chapitre de mon livre donc les mots sont globalement faciles pour moi. Mais je continue à les revoir de temps en temps car l’orthographe des nombres me pose toujours problème. Ici ça permet surtout de voir le fonctionnement de la répétition espacée. Les premières fois, Anki vous proposera de revoir la carte sous quelques  minutes, jours, puis la durée s’allonge.

Si j’ai une carte théoriquement facile, mais je réalise que je l’ai oubliée, paf! je recommence du début. 10 minutes, 1 jour, 3 jours, etc.

On est donc bien loin des cartes de révision papier qui nécessitent de mettre un système en place soi-même.

Comment utiliser Anki

Vous vous souvenez de toutes ces astuces que je vous ai données pour le vocabulaire? Avez-vous trouvé une technique qui vous correspond? Et bien il est temps maintenant de mettre tout ça à profit avec Anki.

Anki a maintenant tout un écosystème. Des applications mobiles, en ligne et sur PC.

Je vous parle des trois, et pourquoi c’est le top de les combiner!

Principe de fonctionnement

Quelle que soit l’interface, les trois outils fonctionnent de la même façon.

  1. Créer un paquet de cartes (unit 2 dans mon exemple)
  2. Ajouter une carte
  3. Choisir le type de carte – avec la possibilité d’inclure des images et du son
  4. Commencer à réviser

À tout moment il est possible d’ajouter, supprimer et éditer des cartes.

Il est aussi possible de télécharger des paquets de cartes créés par d’autres et partagés en ligne. Mais personnellement je préfère faire mes propres cartes car au moins ça me parle. Elles sont faites à partir de mes études et de mon matériel de travail.

Les types de cartes

Selon ce que vous apprenez, vocabulaire, phrases, culture, grammaire, il est possible que vos besoins varient. Et là encore, Anki est au rendez-vous.

  • Carte simple (Basic)- question/réponse
  • Carte réversible (Basic and reverse)- par exemple pour apprendre dans les 2 sens
  • Carte “à trous”  (Cloze)- phrase ou contenu à compléter

Créer une carte à trous

Cette carte là n’est pas particulièrement intuitive en termes de création donc je vous explique un peu comment ça marche.

Pas de recto/verso pour cette carte donc il n’y a qu’un champ à remplir.

  1. Écrivez le contenu complet (expression, formule, conjugaison etc)
  2. Surlignez la partie que vous souhaitez masquer (ça peut être une terminaison de mot, un mot complet ou plus)
  3. Cliquez sur […] près des symboles gras et italique
  4. Les symboles suivants vont apparaitre autour du contenu à masquer {{c1:: }}
  5. Validez la carte

Voilà ce que ça donne, avec l’interface d’ordinateur.

anki

 

anki

 

anki

Personnaliser les cartes

Comme je vous le disais plus haut, Anki offre la possibilité d’ajouter des images et du son.

Si par exemple vous associez un mot ou une expression à une image, ou même un dessin que vous auriez fait vous-même, ajoutez cette image sur la carte.

Si vous utilisez Anki pour pratiquer la prononciation de certains mots et que vous avez un enregistrement de la bonne prononciation, ajoutez cet enregistrement.

Pour l’un comme pour l’autre rien de plus simple. Sur l’application, cliquez sur le trombone. Sur la version PC vous avez plein d’options pour attacher un fichier (audio ou image) et même vous enregistrer.

Pour l’image, un simple copier/coller fonctionne aussi très bien!

Rapidement, voilà ce que ça donne quand on ajoute une image.

anki
Interface PC/Mac

 

L’écosystème Anki

Anki pour mobiles, AnkiWeb et Anki pour ordinateurs sont tous en open source et n’ont pas été créés par les mêmes développeurs. Toutefois, ils peuvent fonctionner ensemble. Et c’est tout à notre avantage!

Voici un aperçu de cet écosystème, avant de rentrer dans les détails.

anki

Applications mobile – AnkiMobile et AnkiDroid

L’application est la version la plus couramment utilisée car accessible en toutes circonstances, et parce que tout le monde ou presque a un smartphone.

AnkiMobile pour les iPhone et AnkiDroid pour les Android. Comme c’est souvent le cas, la version iPhone est payante, tandis que la version Android est gratuite.

On peut très bien utiliser l’application mobile seule.

Interface sympa et colorée. Agréable à utiliser.

AnkiWeb

Le nerf qui fait fonctionner l’écosystème. AnkiWeb est moins confortable à utiliser avec une interface très basique, mais il est aussi utilisable pour étudier. Pas idéal par contre pour la création de cartes car les options de personnalisation ne sont pas disponibles.

Je vois AnkiWeb comme la bibliothèque centrale.

Sur PC

Anki est téléchargeable gratuitement sur PC et Mac. Offrant les mêmes fonctionnalités de création de cartes, voire plus, que l’application, mais avec une interface pas franchement joyeuse. Mais bon, c’est purement esthétique.

On peut aussi l’utiliser seul.

Comment bénéficier de cet écosystème Anki?

AnkiWeb en soi n’a pas grande utilité seul. On a très souvent notre propre PC ou mobile pour utiliser Anki. Alors à quoi sert-il vraiment?

Comme je le disais, et comme représenté dans le graphique, c’est le nerf de la guerre! Sans AnkiWeb, les applications mobile et ordinateurs ne communiquent pas. On ne peut les synchroniser qu’avec la version Web!

Pour ça, il va vous falloir créer un compte AnkiWeb, qui en d’autres circonstances n’est pas nécessaire.

Alors quel avantage à avoir les 3?

Créer des cartes de révision ne doit pas se limiter à des listes de mots, comme on l’a vu. Les sources pour créer ces cartes peuvent aussi bien venir de vos cahiers, vos cours en ligne ou même des sites internet et des films!

Voyez grand! Créez des cartes depuis votre ordinateurs, et depuis votre mobile. Après avoir créé des cartes, pensez à cliquer sur les petites flèches en rond pour synchroniser toutes les applications.

Cliquez sur synchroniser depuis l’app pour envoyer les nouvelles cartes sur AnkiWeb, puis sur l’ordinateur pour récupérer ces mêmes cartes depuis AnkiWeb. Et vice-versa.

Personnellement, j’utilise le téléphone et l’ordinateur pour créer les cartes. Puis seulement mon téléphone pour réviser.

PS: les sites de téléchargement et le manuel d’aide sont en anglais mais il existe une interface en français. De toutes façons c’est très simple d’utilisation 😉

À vous! Que pensez vous de cette application? Quelles sont vos astuces pour en tirer profit?

 


Vous avez aimé? Faites-en profiter votre entourage!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.