alphabet russe
Méthode

Une méthode infaillible pour apprendre un nouvel alphabet

Vous avez aimé? Faites-en profiter votre entourage!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Si la langue que vous avez choisi d’apprendre utilise le même alphabet que le français, alors il est peu probable que cet article vous apporte beaucoup. Pas besoin d’astuces pour apprendre les quelques variations de l’alphabet espagnol ou de l’alphabet suédois!

Si en revanche vous vous lancez dans un système d’écriture complètement différent, alors continuez à lire.

Vous le savez sûrement déjà, quand on parle de système d’écriture, on ne parle pas seulement des alphabets tel que nous les connaissons, mais au sens bien plus large. Si le sujet vous intéresse par simple curiosité, je vous recommande cette page de Omniglot. Le site est en anglais, mais bien mieux illustré que ce que j’ai pu voir en français. Donc il peut suffire à avoir une vue d’ensemble, même si votre anglais pêche un peu.

La principale difficulté

Déjà petit, on a parfois eu du mal à apprendre notre alphabet. Le CP est bien loin mais on imagine facilement la difficulté à retenir toutes les lettres. ne pas confondre b, d, p, q. Écrire le N, le S et le R dans le bon sens. Bref l’apprentissage ne fut pas de tout repos!

Le problème, c’est qu’un alphabet n’a rien de concret. C’est un système d’écriture qui a évolué au fil du temps, parfois emprunté ou hérité d’autre langues, parfois inventé de toutes pièces. Mais très souvent ça n’a aucun sens. C’est comme ça et c’est tout.

Seuls les systèmes tels que pictographie et idéographie sortent du lot, mais là encore, il n’est pas toujours aisé de comprendre ce qui est représenté, et de s’en souvenir. Ces systèmes sont d’ailleurs bien plus complexes à apprendre car beaucoup plus variés. Ainsi tandis que les alphabets ont quelques dizaines de caractères, les pictographies et idéographies en ont des milliers!

LA solution

Une fois n’est pas coutume, je prendrai le japonais comme exemple. L’apprentissage de l’alphabet russe remonte à loin et je ne sais pas comment je m’y suis prise. Mais ce dont je suis sûre c’est que ça m’a pris plus longtemps que le japonais.

Attention, je ne parle ici que des kanas (hiraganas et katakana – simples sons). Pour les kanjis (logographes) c’est une autre histoire!! Pour ne pas me répéter à ce sujet, je vous laisse voir les détails dans cet autre article.

À savoir

Pour apprendre un autre alphabet, comme pour tout, le secret est dans la répétition.

Monsieur Ebbinghaus a pris la peine d’étudier pour nous comment la mémoire fonctionne. Grâce à lui, on sait que on ne retient que très peu après une seule “exposition” à un sujet donné. Ainsi il est largement accepté auprès des profs et autres personnes faisant des présentations, qu’après un cours, on ne retiendra que 10% du contenu, si on ne prend pas la peine de le revoir.

Ainsi rien ne sert de trop en faire en une seule fois, mieux vaut faire un peu, souvent.

Un autre aspect important à ne pas négliger, c’est que la mémoire se construit quand on dort. C’est à ce moment là que l’on va stocker tout ce qui a été accumulé dans la journée. Donc si vous étudiez le matin, prévoyez un peu plus de rappels vite fait dans la journée.

Étapes à suivre

Pour en revenir à mon exemple du japonais, j’ai décidé de ne pas traîner et d’acquérir rapidement la connaissances des kanas pour ne pas être gênée dans mon apprentissage. Je me suis donné 2 semaines. Il me fallait donc une méthode efficace et simple. Si c’est trop compliqué j’ai tendance à lâcher et trouver des excuses.

J’ai réussi, et je vous propose de profiter des cette technique super simple!

Choisir un moyen et un horaire.

L’horaire: Je suis du soir donc j’avoue, ça m’aide d’apprendre juste avant d’aller dormir. 10/15 minutes, pas plus.

Le moyen: une ardoise et un feutre velleda ou craie + le modèle (une feuille avec tous les kanas et leur sens d’écriture). Si je les apprends, autant les apprendre bien, c’est à dire, comment les tracer.

Ainsi, pendant 2 semaines, j’ai pris 10 minutes chaque soir pour apprendre les kanas japonais.

ardoise

Les étapes, chaque soir

  1. Pratiquez les 5 premiers caractères un par un pour apprendre leur tracer (par exemple: on ne met pas la barre du ‘t’ avant la verticale)
  2. Écrivez les 5 l’un à côté de l’autre
  3. Répétez (effacez chaque fois pour refaire à partir d’un ardoise vide)
  4. Chaque fois qu’il vous en manque un, laissez un blanc et passez au suivant
  5. À la fin, cerclez les blancs, cherchez à vous souvenir, regardez la réponse écrivez-la. Refaites cette ligne complète.
  6. Répétez jusqu’à ne plus avoir de blanc

Les jours suivants:

  1. Refaites les caractères déjà appris, remplissez les blancs une fois et passez à la suite
  2. Ajoutez 5 caractères et pratiquez seulement ces 5 caractères
  3. Répétez tout depuis le début (effacez chaque fois)
  4. Chaque fois qu’il vous en manque un, laissez un blanc et passez au suivant
  5. À la fin, cerclez les blancs, cherchez à vous souvenir, regardez la réponse écrivez-la. Refaites cette ligne complète.
  6. Répétez jusqu’à ne plus avoir de blanc (effacez chaque fois)

Selon votre objectif, le nombre de caractères à apprendre, et leur difficulté, vous pouvez ajuster le nombre de caractère par jour. Je n’en recommande pas plus de 10 pour ne pas vous surcharger.

Ainsi, hiragana et katakana ayant 46 caractères, j’ai pu les apprendre en une semaine chacun.

Si vous êtes du matin, ou même aussi souvent que possible, je vous recommande de pratiquer vite fait tout au long de la journée.

Ne vous embêtez pas avec toutes les étapes, mais gribouillez ce dont vous vous souvenez, le reste fera partie de votre routine d’apprentissage avec l’ardoise.

 

Voilà donc ma méthode simple, efficace et rapide pour apprendre un nouvel alphabet. Parce que rien n’est plus gênant que de se traîner à essayer de déchiffrer des mots pendant des semaines ou des mois!

À vos ardoises!!

 

Vous avez d’autres astuces pour apprendre vite et bien?  N’hésitez pas à partager en commentaires!


Vous avez aimé? Faites-en profiter votre entourage!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.