volonté
ANGLAIS,  Méthode

Comment booster votre volonté et enfin travailler l’anglais

Vous avez aimé? Partagez!

Voici un article un peu spécial qui aborde la la dure loi de la facilité, mais surtout je vous propose une méga astuce pour reprendre le contrôle – et que vos projets de progresser en anglais ne soient plus remis à plus tard.

Vous reconnaissez-vous dans ce scénario?

Parfois – surtout quand il fait très froid – mon envie se résume le plus souvent à me caler sous une bonne couverture, sur le canapé, chocolat chaud en main, et à regarder Netflix. Et quand c’est l’été, remplacez le chocolat chaud par des olives, le canapé par un transat au soleil, et Netflix par un bon bouquin, ça fonctionne pareil!
 
Oui personne n’est parfait! Certainement pas moi!
Non et puis quand même Netflix c’est bien.
 
On y apprend des choses selon ce qu’on regarde. Les Vikings, les Templiers, Poldark, Outlander, Abdul and Victoria, ou même The darkest hour. (oui j’aime bien les séries sur fond historique)
 
Un regard -transformé bien sûr- sur le passé, qui incite à creuser un peu. Une introduction à l’histoire. Une forme d’éducation passive et confortable.
 
Voilà, j’ai mon argumentaire pour justifier le temps passé sur Netflix.
 

Froid + éducatif = canapé

Damn! Je me suis encore faite avoir!
Un sentiment de bien être sur le moment suivit d’un sentiment de culpabilité.
 
C’est ce que j’appelle la dure loi de la facilité.
On nous en parle depuis toujours mais on ne l’entend pas vraiment. “Il a choisi la facilité”, “Il ne faut pas toujours choisir la facilité”.
Et sur le moment, on a envie de se dire, “Et pourquoi pas? Je fais bien comme je veux.”
 
Mais est-ce bien vous aux commandes?
 
Et puis un jour, ça fait tilt. Une phrase, un mot différent de d’habitude, et tout change!
 
Pour moi ce mot fut négociation.
anglais facile
extrait de la série Kaamelott
Justement, celui-là même!
Ce négociateur qui fuit devant l’effort!
Ce négociateur qui trouve toutes les bonnes raisons du monde pour ne pas faire.
 
Aussi appelé procrastination intelligente parfois.
 
Le jour où on m’a dit “Dès le matin, ton cerveau négocie avec ta volonté pour ne pas te lever”, ça a fait tilt.
 

Tadaaaam!

Cette simple phrase fait que maintenant le matin je ne cherche plus des excuses pour me lever, et contrer l’envie de rester au lit.
 
J’éteins mon réveil, je m’assied dans mon lit, et je me dis
 
“Volonté 1 – Cerveau 0”
 
C’est tout.
 
Puis au cours de la journée ça m’arrive de plus en plus. Je ne reporte plus, je fais.
Et je me dis à nouveau “Volonté 1 – Cerveau 0”
Oui parce que je ne m’amuse pas à compter hein, l’important c’est la prise de conscience.
 
Prise de conscience que c’est moi qui décide.
 

Pourquoi je vous dis tout ça

Si je vous raconte tout ça, c’est parce que peut-être que tout comme moi, vous devez faire face à cette négociation.
 
Que vous devez lutter contre ce cerveau partisan du moindre effort, et particulièrement futé pour trouver des excuses!
 
Je sais à quel point c’est difficile.
 
Et particulièrement quand on doit apprendre quelque chose. Qu’on a un travail à faire qu’on a choisi soi-même.
 
“Je veux apprendre l’anglais.”
 
Malheureusement ça suffit rarement.
 
C’est la porte ouverte à toutes les fenêtres. Tous les échappatoires sont possibles!
 
Je partage avec vous cette histoire car elle peut vous aider.
 
  • Définissez le pourquoi et le pour quoi.
“Je veux apprendre l’anglais PARCE QUE …. et POUR …”
  • Gardez bien cette phrase en tête. Répétez-la tous les jours.
 
C’est le roc sur lequel s’ancre votre volonté.
Sans volonté, le cerveau gagne à tous les coups.
 
Alors prenez votre apprentissage en main.
Dites non à la négociation.
 
“Volonté 1 – Cerveau 0” 


Je suis curieuse da savoir quelle sont vos méthode pour vous y mettre? Avez-vous trouvé LA parade ou cherchez-vous encore ce qui fonctionne pour vous?



Vous avez aimé? Partagez!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.