exercice d'anglais à l'oral
ANGLAIS,  Conversation,  Méthode,  Podcast,  Video

Comment améliorer votre anglais à l’oral – Interview partie 2/2

Vous avez aimé? Partagez!

Suite de l’interview d’Emmanuel Jublin – coach vocal et auteur du blog Votre voix au service de votre vie – où l’on aborde la question d’améliorer l’anglais à l’oral.

Dans la première partie, nous énoncions les contraintes et les difficultés que l’on rencontre en tant que francophone quand on parle anglais. Retrouvez cette première partie ici.

Rencontre avec Emmanuel Jublin

Emmanuel travaille beaucoup sur la prise de parole en public, et c’est un sujet que l’on retrouve chez les personnes qui doivent s’exprimer en anglais devant des collègues, clients, et partenaires.

Dans le cas de l’anglais, c’est souvent la peur de ne pas savoir s’exprimer correctement et donc de ne pas être compris, qui crée un blocage.

Dans cette deuxième partie, Emmanuel partage avec nous des techniques pour améliorer l’anglais à l’oral et ainsi développer notre aisance.

 

L’interview partie 2:  Exercices pratiques

J’ai un petit soucis avec mon éditeur qui ne veut pas insérer la vidéo dans l’article 😭😭

Mais j’espère bien résoudre ce problème technique 😄

En attendant, pour la regarder, cliquez ici.

Comment améliorer la qualité de prononciation en anglais

Ça passe par beaucoup d’écoute. Qui n’a pas entendu certaines personnes dire qu’elles ont appris l’anglais avec les Doors, les Beatles ou Queen?

 

L’énorme avantage à écouter des chansons en anglais c’est pa possibilité d’associer l’audio et le visuel. Le chant et les paroles – que l’on trouve toujours facilement sur internet.

Exercice pratique pour améliorer votre prononciation en anglais: (préparez les stabylos, il va y avoir de la couleur!)

  1. Choisissez une chanson et imprimez les paroles.
  2. Soulignez les accents que vous repérez, en particulier l’intonation sur les verbes.
  3. Soulignez les mots que vous entendez.
  4. Chantez à tue tête!

« Il faut se sortir du côté trop propre, et se lâcher! »

À travers cet exercices vous remarquerez que l’anglais est une langue de verbes.

C’est d’ailleurs évident lorsqu’on utilise le mot FOR pour exprimer une durée. En français il peut se traduire par depuis (passé) ou pour (futur). En anglais c’est bien la forme du verbe qui va donner du sens à la phrase.

Comment élargir votre spectre sonore: la formation de l’oreille

On l’a vu dans la première partie, les langues ne se placent pas toutes sur la même bande de fréquences sonores. Et pour cette raison, si on n’a pas une grande variété d’écoute, notre oreille n’est pas capable d’entendre certaines nuances de sons dans d’autres langues.

Je vous mets à nouveau ici le fameux tableau qui illustre bien tout ça:

fréquence sonore de l'anglais
Les fréquences de plusieurs langues (source: Callinter)

Bon à savoir: Les langues les plus vastes sont le portugais et les langues slaves. ces langues ont des profondeurs de graves et des aigus qui dépassent notre écoute.

« Je sais que l’anglais contient des sons qui ne figurent pas dans le panel de la langue française, mais ce n’est pas foutu pour moi! »

Exercices pratiques pour élargir votre spectre sonore:

  • Écoutez une langue sans chercher à en comprendre les mots. N’hésitez pas à écouter une grande variété de langues pour développer votre oreille. Sur la chaine des TEDx, certains évènements sont groupés par langues -pas tous hélas, voici le lien direct pour les trouver.
  • Écoutez des chants variés (opéra, grégorien, pop) – diminuez les graves et augmentez les aigus.
  • Écoutez Mozart
  • Allez écouter des concerts philharmoniques en direct et concentrez-vous sur un instrument pour essayer de l’entendre, parmi tous les autres.

« Il faut accepter d’écouter sans comprendre »

Écouter une langue sans la comprendre est utile pour:

  • revenir aux sources dans l’apprentissage purement auditif
  • stimuler notre captation auditive
  • stimuler les informations neuronales qui circulent du nerf auditif vers le cerveau

En parlant de stimulation auditive, revenons à Alfred Tomatis, dont je vous parlais déjà dans la première partie.

Emmanuel nous raconte qu’il a pu profiter de la méthode mise au point par Alfred Tomatis car c’était un ami de son papa. Quelle chance!

Pour rappel, voici les trois lois de Tomatis, qui devraient vous aider à dédramatiser, et à passer à l’action:

  1. “ La voix ne contient que ce que l’oreille entend” ou, dans un langage plus scientifique, “le larynx n’émet que les harmoniques que l’oreille peut entendre.”
  2. “Si l’on rend à l’oreille lésée la possibilité d’entendre correctement les fréquences perdues ou compromises, celles-ci sont instantanément et inconsciemment restituées dans l’émission vocale.”
  3. “La stimulation auditive entretenue pendant un temps déterminé, modifie par un phénomène de rémanence, la posture d’auto-écoute du sujet, et par voie de conséquence sa phonation.”

Comment améliorer le flux d’air

L’anglais nécessite une bonne maitrise du souffle pour faire circuler l’air.

On vous a déjà dit que pour parler anglais il faut imaginer qu’on a une patate chaude dans la bouche?

C’est exactement ça! L’idée de la patate chaude c’est d’avoir plus de souffle et aussi les joues plus arrondies (même si extérieurement ça ne se voit pas!)

Emmanuel nous parle du diagramme de Jones en phonétique. Ce diagramme – qui à première vue semble un peu indigeste – a pour objectif d’aider à produire les voyelles anglaises en marquant la position de la langue dans la bouche, ainsi que l’ouverture plus ou moins grande de la bouche elle-même.

Voici le diagramme, sur l’axe x: la position de la langue (avant/arrière); sur l’axe y: l’ouverture de la bouche (fermée/ouverte).

diagramme de jones
Source Wikiwand

Bien sûr il n’y a pas qu’une seule façon de prononcer ces voyelles et l’anglais a une telle variété d’accents régionaux qu’il serait difficile de tout représenter.

👉 Exemples donnés par Emmanuel dans la vidéo: my cat – my cart.

Exercice de souffle ventral pour tonifier l’air (intro de Queen We will rock you)

  • Faites une poussée abdominale avec les sons tch tch kss!
  • Répétez pendant 30 secondes

Exercice d’inspiration/expiration pour augmenter l’amplitude du son

  • Imaginez que vous avez un bonbon à la menthe dans la bouche
  • Inspirez puis expirez profondément
  • Vous devez sentir l’air frais à l’inspiration, et chaud à l’expiration

Retrouvez plus de détails dans la vidéo d’Emmanuel: Parler plus fort et sans effort

Exercice pour ressentir la vibration du son

Placez vos mains sur vos joues, puis, la bouche fermée, prononcez mmmmh

  1. Avec les joues complètement relâchées et les dents qui ne se touchent pas
  2. Une deuxième fois avec plus d’abondance (esquisse d’un sourire)
  3. Une troisième fois en souriant (genre le gateau au chocolat était super bon!)

Pour résumer

Vibrer c’est donner de la vie à vos paroles!

Si:

  • Vous avez du mal à prendre la parole, vous avez peur et vous êtes mal à l’aise lors d’une prise de parole en anglais.
  • Vous rencontrez des difficultés de prononciation, des difficultés d’intonation.

Tous les exercices proposés par Emmanuel lors de cette interview vont vous permettre de dépasser ces difficultés et de gagner en confiance et en assurance.

 

Écoutez activement, pratiquez intensivement! C’est le meilleur moyen d’améliorer l’anglais à l’oral.

 

Mais surtout et avant tout, célébrez chacune de vos prises de paroles!

Vous avez une expertise dont les autres souhaitent bénéficier. Quelles que soient vos difficultés, n’ayez pas peur de partager vos connaissances. Votre audience saura en apprécier le contenu.

 

Et comme le disent si bien les anglais: practice makes perfect! 

 

 

 

 


Vous avez aimé? Partagez!

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.