Defi portugais
Defi 12 mois

Mon défi d’apprendre le portugais – premier bilan

Vous avez aimé? Faites-en profiter votre entourage!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ça faisait bien longtemps que vous n’en aviez pas entendu parler de ce défi! Pour petit rappel, j’ai décidé en Août de me lancer le défi d’apprendre le portugais en 1 an. 5 mois plus tard, il est temps de faire un petit bilan car je suis presque à mi-chemin. J’ai testé des applications (surtout Duolingo!) sur mon téléphone, des podcasts, des groupes Facebook, et j’ai même installé un outil sur mon Netflix, dont je vous parlerai plus tard avec plaisir.

Bref, j’ai mis des choses en place.

Et je dois bien reconnaitre que j’ai progressé de façon régulière pendant 3 mois. J’étais même plutôt fière de moi!

Cependant il est grand temps pour moi de faire face à la réalité…. je n’ai rien fait depuis novembre!

Les excuses

Alors forcément, j’en ai plein les poches des excuses. Et certaines sont plus valables que d’autres.

Déménagement en novembre, un mois au Cambodge (vous avez peut-être vu les photos de ma classe à Siem Reap sur la page facebook), puis retour en famille en France pour un nouveau chapitre.

Il y a aussi celui qui était mon allié quotidien, j’ai nommé le hibou de Duolingo, qui m’a bien déçue. Pourquoi? Et bien tout simplement parce-qu’il n’offre pas les même fonctionnalités sur iOS et Android. J’avais parlé du développement et de l’introduction de nouvelles fonctionnalités. Et j’adorais ça!  Seulement voilà, j’étais sur l’iPhone de mon travail. Quand j’ai dû le rendre fin octobre, j’ai basculé mon compte sur mon téléphone perso, sous Android, et là… le drame! J’ai vraiment eu la sensation que Mr Hibou me laissait tomber comme une vieille crêpe!

Fini les petites histoires et dialogues avec questions de compréhension et phrases à compléter. Retour au graphisme de base et exercices classiques. LA DECEPTION fut telle que j’ai décroché. Bah oui je suis comme ça moi! Faut pas faire un truc bien pour les uns et un trucs bof pour les autres.

Voilà pour les excuses. Faisons table rase (ou presque) du passé, on concentrons-nous sur l’avenir. Il me reste encore 7 mois. Quand-même je n’ai pas complètement rien appris! Et je n’ai pas non plus tout oublié. Je continue mon exploration, et je tire aussi des leçons.

Les prochains 90 jours – mon nouveau plan pour apprendre le portugais

Comment mange t-on un éléphant? Une cuillère à la fois

(je précise que ce n’est qu’une image et que je ne veux aucun mal aux éléphants, bien au contraire!)

Pour comprendre d’où me vient l’idée des 90 jours, je vous laisse jeter un coup d’oeil à cet article du blog Formation Réussite Totale. Peut-être vous inspirera t-il autant que moi pour être plus productif.

90 jours = 13 semaines

1- Faire le point

Je me suis mise cette semaine à écouter les podcasts de PracticePortuguese au niveau moyen . J’ai compris assez bien l’idée générale et même quelques détails. Il s’agissait de podcasts de lecture d’articles de journaux. Alors bien sûr le rythme de lecture est assez lent pour permettre d’entendre tous les mots distinctement, mais quand-même, je suis plutôt contente de moi.

Petite anecdote: Je vous avais déjà parlé des mots et phrases sans queue ni tête que l’on peut trouver en utilisant Duolingo. Du genre Le lion lit le journal. Et bien il y avait aussi le mot requin, tubarão. Autant dire que ça me paraissait un peu inutile en tant que débutant de connaitre ce mot. C’est vrai que j’ai peu de chances d’aborder le sujet dans une conversation, non? Et bien pas tout à fait! Le deuxième podcast parlait d’une fille qui s’était fait mordre par un requin mais ne s’en était pas rendue compte!! C’est pas fou ça? Enfin bon, du coup j’ai compris l’histoire, grâce aux mots aléatoires de Duolingo.

Conclusion, je ne m’en sors pas si mal pour la compréhension.

2- La leçon

J’ai compris une chose essentielle qui était déjà là depuis longtemps mais que je n’avais pas clairement identifiée. Je ne suis pas faite pour me lancer tête baissée dans une langue. Bûcher comme une folle dès le premier jour avec des cours intensifs. En y réfléchissant c’est ce qui m’a particulièrement déplu dans l’un des cours de japonais que j’ai suivi au Japon. J’ai fait un trimestre et demi et j’ai laissé tomber.

Non, pour moi, apprendre une langue, c’est comme apprendre à connaitre quelqu’un. Petit à petit. Je crée un lien de familiarité avec la langue, le pays, l’accent, la culture. Ce ne sont pas des mots, c’est tout une histoire!

J’ai découvert le portugais grâce à Duolingo. Un peu tous les jours, en m’amusant. M’en sentant maintenant proche sans avoir galéré mais plutôt avec simplicité, j’ai maintenant découvert le plaisir d’écouter les podcasts. J’ai même trouvé une série sur Netflix qui me semble pas mal et qui ajoutera de l’image au son.

Maintenant que j’ai compris ça, j’espère progresser d’une façon plus agréable et sans stress. Le but de ce défi d’apprendre le portugais est aussi de mettre en place un apprentissage qui marche et où l’on se fait plaisir, après tout!

2- Mon programme

Je dois m’améliorer sur tous les fronts, compréhension écrite et orale, et expression écrite et orale Jusqu’ici, c’est la compréhension qui a eu toute mon attention. Il est grand temps que je m’exprime aussi.

J’ai 4 outils:

  • Duolingo pour découvrir et retenir de nouveaux mots en jouant
  • Practice Portuguese pour développer ma compréhension orale. J’ai vraiment accroché avec leur style donc je ne cherche pas ailleurs.
  • Lingbe: une nouvelle app que je veux tester pour progresser dans l’expression orale. Elle permet d’avoir des conversations avec des natifs de la langue cible (et en retour on a des conversations avec ceux qui apprennent notre langue.
  • Passaporte para Português: une livre de cours que j’ai commandé sur Amazon. Des leçons structurées pour avancer sur tous les fronts (pas de bol ils m’ont envoyé un livre pour apprendre le français donc j’attend la re-livraison!)

livre pour apprendre le portugais

Les objectifs:

  • Duolingo – Atteindre le niveau 5. J’aurai ainsi abordé le présent, le futur, l’impératif, ainsi que la notion du temps et de mesure. Ajoutez à tout ça le vocabulaire qui s’enrichit avec des noms, adjectifs, adverbes etc.
  • Practice Portuguese – écouter et comprendre 30 podcasts (soit 1 tous les 3 jours ;ou 2.3 par semaine)
  • Lingbe – difficile de mettre un objectif car je n’ai pas encore essayé, je ne sais pas si c’est populaire ni comment ça fonctionne dans la réalité. Alors disons que je veux une conversation par semaine. Je ferai un ajustement le mois prochain quand j’en saurai plus.
  • Passaporte para Português – Il y a 40 unités dans le livre. Ne soyons pas trop gourmande, arriver à la moitié est peut-être un peu ambitieux. Mais qui sait, comme je ne pars pas de zéro, peut-être que le début sera vite fait. Je pars sur 8 unités en 12 semaines. (selon le service client je dois le recevoir la semaine prochaine)

 

Bien-sûr, comme préconisé dans le programme à 90 jours, je vais faire le point en fin de chaque semaine de mon côté, et je vous tiens au courant tous les mois. Ça semble ambitieux, mais mon défi aussi. Apprendre le portugais ne se fera pas tout seul!

 

Et vous? où en êtes vous de vos projets? En avez vous tiré des leçons?

 


Vous avez aimé? Faites-en profiter votre entourage!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

8 Comments

  • Anne-Lise - Grandir en langues

    Super d’avoir ces retours, c’est super intéressant ! 🙂 Je suis dans la même démarche avec Duolingo pour le suédois 🙂 Je le fais vraiment pour le fun, pour me détendre et apprendre quelques trucs 🙂 En tout cas bravo et bonne chance pour la suite !

  • Katja & Thierry

    Merci pour cet article Séverine,
    Excellent le proverbe “Comment mange t-on un éléphant? Une cuillère à la fois” 🙂
    Je ne sais pas si c’est un proverbe portugais mais il démontre avec beaucoup d’humour une vérité applicable en de nombreux domaines.
    Apprendre une langue, c’est se fixer un objectif dans le temps. Au début, l’objectif semble énorme et inaccessible. Il faut juste commencer. Diviser l’objectif en sous-objectifs avec un “bilan” en fin de chaque semaine. Étape après étape, on y arrive et on se rend compte que le plus dur, c’était certainement de s’y mettre 😉

    • Severine

      C’est ça! et tout à coup, gérer une semaine à la fois me parait beaucoup plus faisable! La suite m’apprendra sûrement d’autres leçons

  • Aline

    Joli défi Séverine ! C’est fou ce que tu racontes par rapport à ton changement de téléphone… dommage que la super version de l’application ne soit pas dispo pour tous. Belle continuation en tout cas 🙂

    • Severine

      Merci 🙂 Oui pour le téléphone j’étais vraiment déçue mais c’est souvent le cas. Seulement c’est rare que quelqu’un ait l’occasion de comparer les deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.