anglais niveau scolaire
ANGLAIS,  Compétences,  Professionnel

« Niveau scolaire » L’anglais qui ne vous aide pas

Vous avez aimé? Partagez!

Anglais: niveau scolaire

Si vous avez ça sur votre CV, il est grand temps de changer la formulation!

Anglais scolaire? C’est à dire? Vous étiez super bon à l’école, ou plutôt bien au chaud au fond de la classe?
Est-ce que ça fait référence au programme scolaire, ou aux compétences de vos différents profs d’anglais durant votre scolarité?

Niveau scolaire, que voulez-vous dire par là?

Si un recruteur vous appelle et vous parle en anglais, vous saurez répondre? Vous présenter? Ou juste donner votre nom, les couleurs de l’arc en ciel et compter jusqu’à dix?

Vous l’aurez compris, « niveau scolaire » ne donne aucune indication sur votre niveau en anglais.

À ce prix là, autant ne rien mettre. On a tous eu des cours d’anglais à l’école après tout.

Au lieu de ça, je vous propose des solutions plus parlantes. Un moyen de faire savoir à la personne qui lira votre CV si votre niveau correspond à ce qu’elle recherche.

Tous les postes ne nécessitent pas un anglais courant. Tous ne nécessitent pas non plus de pouvoir parler de tout et de rien, et si certains ont un besoin essentiel de l’écrit, d’autres ont avant tout besoin d’une connaissance orale de la langue.

Enumérez votre niveau par compétence

Je vous parlais ici des compétences dans l’apprentissage d’une langue en général, et de comment aborder ces différentes compétences.

Au fil du temps, et selon l’usage que vous en avez fait, il est possible que certaines compétences en anglais soient plus développées que d’autres.

Peut-être êtes-vous du genre à parler facilement, quitte à faire quelques erreurs, et donc votre oral domine, mais vous n’êtes pas à l’aise à l’écrit, du fait de ces erreurs et du manque de maitrise de la grammaire.

Ou à l’inverse, vous utilisez beaucoup l’anglais à l’écrit au travail, et vous n’avez aucun problème à rédiger un email ou un compte-rendu, mais à l’oral, quand tout va vite, vous êtes complètement perdu.

Pour clarifier tout ça n’hésitez pas à prendre un peu plus de place sur votre CV.

Une échelle de maitrise

Remplacez « anglais: niveau scolaire » par un découpage de vos compétences. et donnez un niveau de 1 à 5.

Par exemple:
Lu ●●●●
Écrit ●●●○○
Parlé ●●○○

De cette façon, toute personne qui lit votre CV comprend tout de suite où vous vous situez en termes de compétences.
Bien sûr, utiliser une échelle comme celle-ci est très subjectif. Comment pouvez-vous évaluer si votre niveau est 1/5 ou 5/5?

Cette présentation a donc ses limites mais elle a le mérite d’être claire pour le lecteur.

Un niveau par usage

Dans la lignée de l’échelle de maitrise, il peut être bénéfique de séparer l’usage courant de l’usage professionnel. Dans certains postes, l’anglais technique est très courant mais personne ne discute en anglais. 

Si c’est votre cas et que vous vous sentez super à l’aise dans votre domaine d’expertise, mais débutant  en conversation décontractée, mettez bien en avant cette maitrise, elle est tout à votre avantage!

Par exemple
Anglais technique
Lu ●●●●●
Écrit ●●●●○
Parlé ●●●○○

Anglais courant
Lu ●●●
Écrit ●●○○○
Parlé ●○○○

D’un coup d’oeil on voit clairement l’avantage à découper par compétence, et par usage.

Pas de place sur le CV? Allez à l’essentiel!

« Anglais: niveau scolaire »?

Non, toujours pas.

Si vous avez besoin de faire simple et de caser votre connaissance de la langue anglaise sur une seule ligne, alors je vous recommande les niveaux suivants:

Débutant – Intermédiaire – Avancé – Confirmé

Simple et assez efficace. Bien sûr c’est aussi très subjectif et ça suppose que toutes vos compétences se valent, mais c’est déjà pas mal pour se faire une idée de votre niveau et décider dans quelle langue faire votre entretien.

anglais europeen

Donnez votre niveau suivant le barème Européen

Je vous le disais, toutes les solutions présentées plus haut ont le même défaut: vous évaluez vous-même votre niveau.

Vous avez sans aucun doute une bonne idée de ce que vous valez, peut-être même avez-vous tendance à vous sous-estimer pour ne pas faire mauvaise impression. Ou au contraire la comparaison avec votre entourage vous rend sûr de vous, mais dès le premier échange en anglais, c’est le drame!

Fort heureusement, il existe un barème harmonisé

Le CECRL – ou Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues – définit des niveaux de maîtrise d’une langue étrangère en fonction de savoir-faire dans différents domaines de compétence. (si vous êtes curieux, je vous invite à lire cet article de Wikipedia qui est très bien fait et très détaillé)

Publié en 2001, il commence petit à petit à trouver sa place dans l’évaluation d’un niveau de langue, quelle que soit la langue. 

Les CV pré-formatés Europass, ont fortement contribué à son usage par les candidats européens et donc à son usage par les recruteurs.

Les niveaux CECRL

Le CECRL définit 6 niveaux: A1, A2, B1, B2, C1, C2, sachant qu’à chaque lettre correspond un palier dans la maitrise de la langue. 

  • A: Utilisateur élémentaire
  • B: Utilisateur indépendant
  • C: Utilisateur expérimenté

Pour faire simple

A1: Peut comprendre et utiliser des expressions familières et quotidiennes ainsi que des énoncés très simples. Peut communiquer de façon simple si l’interlocuteur parle lentement.

A2: Peut comprendre des phrases isolées et des expressions fréquemment utilisées en relation avec des domaines immédiats de priorité. Peut communiquer lors de tâches simples et habituelles.

B1: Peut comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé et s’il s’agit de choses familières dans le travail, à l’école, dans les loisirs, etc. Peut se débrouiller dans la plupart des situations rencontrées en voyage dans une région où la langue cible est parlée. 

B2: Peut comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité. Peut communiquer avec un degré de spontanéité et d’aisance .

C1: Peut comprendre une grande gamme de textes longs et exigeants, ainsi que saisir des significations implicites. Peut s’exprimer spontanément et couramment sans trop apparemment devoir chercher ses mots. 

C2: Peut comprendre sans effort pratiquement tout ce qu’il/elle lit ou entend. Peut restituer faits et arguments de diverses sources écrites et orales en les résumant de façon cohérente. 

Retrouvez une explication détaillée de chaque niveau ici, sur le site du Conseil Européen.

Comment évaluer votre niveau d’anglais

L’auto-évaluation

Comme ils sont sympas au Conseil de l’Europe, et que le but est quand même d’encourager l’usage du CECRL pour harmoniser les descriptions de niveaux de langues, ils ont prévu une grille d’auto-évaluation.

De prime abord, elle semble un peu indigeste, mais elle est assez bien faite pour prendre conscience de nos compétences. Je vous en donne ici un aperçu, cliquez sur l’image pour voir cette grille directement sur le site du Conseil Européen.

cecrl anglais
Grille d’évaluation de niveau CECRL

Comme vous pouvez le voir, cette grille analyse chacune des compétences. Ainsi, comme nous l’avons vu plus haut, il se peut que vous soyez B2 en lecture, mais seulement B1 lorsqu’il s’agit d’avoir une conversation.

Pour utiliser cette grille un peu dense, je vous invite à l’imprimer, ou la sauvegarder en tant qu’image, et à surligner les affirmations qui vous correspondent. Vous aurez ainsi une vision plus claire et plus évidente de vos compétences.

Le test en ligne

En complément de la grille d’auto-évaluation, je vous propose d’essayer ce petit test en ligne: English level test.

Il n’est pas proposé par le Conseil Européen, à l’origine du CECRL, mais par un site de test de niveaux de langues, gratuit.

  • L’avantage: Il s’ajuste à votre niveau selon vos réponses. Le niveau de difficulté des questions évolue au cours du test.
  • L’inconvénient: Il ne teste que l’écrit.

Mais en soi, il va déjà vous donner une meilleure idée des attentes pour chacun des niveaux.

Sur votre CV

Vous l’aurez compris, il y a quand même pas mal de façons de présenter votre niveau en langues (anglais et autres bien sûr) lorsque vous rédigez votre CV.

À vous de voir quel choix vous semble le plus approprié. Parfois, séparer l’anglais courant de l’anglais professionnel a du sens, d’autres fois ce n’est pas nécessaire.

Mais surtout évitez ce « Anglais: niveau scolaire »!

Bonne rédaction de CV!

 

 

 

 

 

 


Vous avez aimé? Partagez!

4 Comments

  • Miren

    Article très utile. Même si on ressent intuitivement que « niveau scolaire » n’est pas ce qu’il y a de mieux à écrire, on n’a pas forcément idée de quoi écrire à la place. Avec cet article, c’est chose faite. Merci 😊

  • Pierrick

    C’est vrai que je ne m’étais jamais posé la question ! Niveau scolaire pour moi ça veut dire null! Je progresse en anglais uniquement depuis que j’ai quitté l’école, et pourtant je ne fait pas d’efforts… C’est pour dire si le système scolaire d’apprentissage de l’anglais ne m’était pas adapté !

  • Edward

    Merci pour cet article, je rajouterais même que si c’est possible pour vous, il est recommandé de donner une preuve de ce que vous avancez. Ce peut être un CV et une LM rédigés dans la langue cible, une vidéo dans la laquelle vous vous présentez (indiquer le lien URL dans l’email, facile à mettre en place et peut apporter un gros plus à votre candidature).

  • Anne Prudent

    Article très complet et très utile. Personnellement, je suis bonne à l’écrit mais j’ai tendance à m’affoler à l’oral et je perds donc tous mes moyens. Ce qui est un sacré handicap !
    Merci beaucoup

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.